Protection contre les champs magnétiques

La protection contre les champs magnétiques chez Sinn : une enveloppe en fer doux, composée du cadran, de la carrure et du double fond, protège le mouvement jusqu'à 80 000 ampères par mètre (A/m), ce qui correspond à 1 000 gauss ou 100 milliteslas (mT).

Protection_contre_les_champs_magnetiques

Protection contre les champs magnétiques

Une parfaite régularité pour une précision supérieure

Les champs magnétiques émis par les moteurs électriques, les haut-parleurs ou dispositifs de fermeture magnétiques entraînent la magnétisation du spiral en Nivarox, nuisant ainsi à la précision de la montre. Nous avons résolu ce problème en fabriquant le cadran, la carrure et le fond dans un matériau magnétique doux formant une gaine de protection autour de la boîte. Cette protection permet de minimiser les perturbations magnétiques.

Altération de la marche par les champs magnétiques

La fabrication de montres-bracelets antimagnétiques spécialisées a démarré dans les années 30. Les moteurs électriques des locomotives perturbant considérablement la régularité des montres mécaniques, on a développé des modèles « chemin de fer » dotés d’une gaine en fer qui les protégeait contre les perturbations magnétiques. Plus tard, on a intégré une protection contre les champs magnétiques dans les montres d’aviation afin de les protéger contre les bobines de déflexion des écrans radars que l’on trouve dans les cockpits ou les stations à terre. De nos jours, il est de plus en plus souhaitable d’intégrer une protection contre les champs magnétiques dans toutes les montres, sans la restreindre aux compteurs de mission professionnels.

Même si le champ magnétique de la Terre est beaucoup trop faible pour représenter un danger, les champs magnétiques des moteurs électriques, haut-parleurs, fermetures de porte ou autres dispositifs peuvent considérablement altérer la précision d’une montre.

Tableau de calcul
UnitéMontres SINN avec
A/m (Ampères par mètre)80 000
mT (Millitesla)100
Gauß1 000
Tableau de calcul des unités de mesure utilisées

La principale source d’erreur

Les spiraux en Nivarox sont revêtus d’un matériau à compensation de température, qui se magnétise en conditions défavorables, affectant ainsi la marche de la montre puisque le spiral est l’organe qui détermine les pulsations du mouvement. Les spiraux modernes sont de loin supérieurs aux anciens spiraux en acier en termes de sensibilité aux champs magnétiques, le Nivarox offrant une protection antimagnétique conforme à la norme DIN 8309. Dans le cas d’une charge magnétique relativement faible, de l’ordre de 4 800 A/m, soit 6 mT, ce qui représente un quart de la force d’un aimant ménager, cette exigence autorise toutefois un écart de marche de +/- 30 secondes/jour, incompatible avec les normes régissant les chronomètres. Si le spiral est exposé à des champs magnétiques plus forts, les oscillations du balancier s’en trouvent définitivement affectées.

Protection contre les champs magnétiques

On appelle magnétisables les matériaux perméables aux champs magnétiques. Lorsqu’on place un corps creux en fer dans un champ magnétique, on observe qu’une grande partie des lignes de champ se concentrent dans la paroi du corps creux. L’intérieur du corps est donc isolé. Les ingénieurs SINN ont appliqué ce principe pour élaborer une protection contre les champs magnétiques. Après une exposition, il est important que la gaine de protection se démagnétise, sous peine de se transformer en source d’interférence.

Les matériaux légèrement magnétisables mais perdant rapidement leur capacité d’aimantation après une exposition sont appelés matériaux magnétiques doux. Le fer pur est un très bon exemple de matériau de ce tyape. Grâce à l’utilisation de matériaux magnétiques doux, nos montres offrent une protection contre les champs magnétiques jusqu’à 80 000 A/m, soit 100 mT. Pour réaliser cette protection magnétique, nous utilisons un intérieur de boîtier fermé et légèrement magnétisable composé d’un cadran, d’une carrure et d’un fond de boîtier. Les montres offrant une protection contre les champs magnétiques sont repérables grâce au symbole SINN . Il représente les lignes de champ magnétique et un noyau magnétique sous forme stylisée.

Magnetic Field Protection in watches designed for use by professional pilots

The uncompromising development of professional mission timers (EZM models) – such as pilot's watches designed for use in the cockpit of an aircraft - should always take the special circumstances of that environment into account and closely monitor any gradual changes in the field. For example, aircraft have not been fitted with conventional radar screens for many years now. Sources of magnetic fields which could interfere with the working of a mechanical watch are no longer built into modern cockpits.

The Magnetic Field Protection incorporated in some of our models greatly increases the level of protection, offering optimum protection from external magnetic fields on the rate of the movement – of great benefit in daily practice (cf. magnetism to Sinn technology glossary). However, the specially designed protective cage used for this emits its own magnetic signature. This is the capacity to change or influence magnetic fields in a characteristic way. Using such a watch in the cockpit of an aircraft means that this characteristic could deflect the aircraft's emergency compass. The priorities of a pilot's watch designed for professional use in the cockpit of a modern aircraft are therefore clear: the EZM-optimised solution should dispense with using a soft-magnetic internal cage and rely instead on amagnetic materials such as titanium. A timepiece which meets these design requirements will not then interfere with magnetic fields itself, yet will still meet the DIN 8309 requirements for antimagnetic watches.

Étude SINN sur les montres magnétisées

Une étude portant sur environ 1 000 montres reçues par notre service après-vente indique que près de 60 % des montres étaient magnétisées, dont la moitié par des champs magnétiques puissants. Dans le cadre de l’étude, on a mesuré la marche du mouvement avant et après la démagnétisation. Si l’écart de marche avant démagnétisation était supérieur de 5 % à l’écart après démagnétisation, il était imputé à l’influence des champs magnétiques. Ces défauts ont été constatés alors même que les utilisateurs n’avaient pas conscience d’avoir été exposés à des sources de champs magnétiques. Suite à cette étude, il a donc été décidé que toutes les montres reçues en atelier seraient d’abord démagnétisées à l’aide d’un électroaimant.